Réalisation du décor d'un réseau de train echelle N

RETROUVEZ TOUS MES RESEAUX SUR MON NOUVEAU SITE

www.trains-miniature.xyz

***   ***   ***

Avant de se lancer "tête baissé" dans le décor, un rappel des principes de bases que nous avons déjà vu (chapitre 4 - Pose de la voie):

"...il faut avoir une idée du thème global: grande gare avec décor urbain, petite gare de campagne sur une ligne secondaire, installations industrielles, ou plutôt minimaliste, avec la ou les voies qui passent simplement au milieu de la campagne. Une fois le thème choisit, il faut rentrer dans le détail, pour que le positionnement des principales installations que l'on envisage soit possible en terme de place, et soit un minimum réaliste:

- Quel bâtiments et quel infrastructure ferroviaire on veut mettre en place et à quel endroit ?

- Ou mettre les zones d'herbes, les arbres, les buissons ?

- Est ce que je fais une zone d'eau, un pont, un viaduc ?

- Ou vont passer mes routes et chemins, sur la voie ou sous la voie, ou se trouvera le passage à niveau ?

- Etc... jusqu'à ce que tout soit définit..."

Maintenant que l'on sait ce que l'on veut faire et à quel endroit, le moment est venu d'acheter les maquettes (et de les monter), de quoi faire du relief, quelques arbres (pour avoir une notion des volumes), du flocage, un ou deux véhicules (pour la largeur des routes, places, parking...), un passage à niveau, etc... Bref, ce que vous avez besoin, et qui va avec le thème que vous avez choisit pour votre réseau.

Pour mon "petit réseau", j'ai pu acheter toutes les maquettes dont j'avais besoin d'un coup... ou presque (petit réseau, donc peu de maquette). Si votre réseau est grand, ou modulaire, ou votre budget limité, vous pouvez travailler par petite zone, par quartier, par scène, et ainsi avancer à votre rythme.

 

1 - Les maquettes:

Il existe une multitude de maquettes sur le marché. Cela va de la maquette que l'on télécharge sur internet pour l'imprimer ensuite sur une feuille de papier (coût: 0€), à la maquette en résine, entièrement monté et patinée (coût: 70 à 150€ la pièce), en passant par les maquettes en carton découpées au laser (coût: 30 à 75€ la pièce), sans oublier la classique maquette en plastique (coût: 15 à 70€ la pièce).

Chacun fera son choix, en fonction de son budget, de son thème, des gammes des fabricants, de sa dextérité, de ses envies.

Toutefois, si comme moi, vous préférez les solutions simples et économiques, il y a une autre alternative: l'occasion.

Ebay, Le Bon Coin et bien d'autres sites, proposent des annonces de maquettes déjà montées à des prix ridicules (à partir de 1€, mais comptez plutôt 15/20€ pour une belle pièce montée). Les contres parties de cette solution, c'est qu'il faut être patient, et il faut être extrêmement vigilant sur la qualité du montage et des ajustements.

En fouinant sur Ebay, j'ai acheté 14 maquettes, déjà parfaitement montées, en état neuf, pour 164.50€ (frais de port inclus), soit moins de 12€ la maquette. Les mêmes achats, neufs en magasin ou sur internet, m'auraient coûtés environ 450.00€.

Cette chasse m'a prit un mois et demi. A chacun de voir si le jeux en vaut la chandelle...

 

2 - Le positionnement des grandes masses:

Passons à l'étape suivante: le pré-positionnement des différents éléments du décor. Cette étape est très importante, car elle permet de visualiser l'harmonie de l'ensemble (ou d'une zone pour les grands réseaux). On pourra ainsi vérifier la répartition des bâtiments sur le réseau, le tracé des routes et de la voirie en général, le positionnement des espaces verts, le volumes des montagnes ou collines,etc...

On regardera aussi, que les différentes choses que l'on a placé à proximité ou aux bords des voies (rocher, bâtiments, quai de gare, végétation...) ne gène pas  la bonne circulation des trains.

Sur les photos ci-dessous, j'ai positionné les bâtiments qui feront la place de la gare.

La place de la gare - Coté gauche

On devine dans le coin inférieur droit, l'emplacement d'un futur passage à niveau.

La place de la gare - Coté droit

 

La partie tout à fait à gauche de la place de la gare, avec le château d'eau légèrement surélevè en arrière plan.

Le chateau d'eau et ses environs

 

Autre arrière plan, avec une maison détruite par les flammes, et son espace boisé à côté, qui permet de cacher le train quand il passe sur la voie arrière de l'ovale. 

Un incendie a fait des dégats sur une maison

 

Le coin arrière gauche du réseau sera occupé par une église construite sur de la roche. La partie verdoyante devant les voies, sera parsemé d'arbres et de végétation pour estomper la vision de cette courbe serrée (Minitrix R1: 192 mm de rayon).

Du cotè de l'église

 

3 - Les montagnes et les collines:

Pour faire les montagnes et les collines, j'utilise 2 méthodes différentes, car je les trouve faciles à mettre en oeuvre, et je trouve qu'elle s'adapte bien à mes besoins.

Les montagnes:

Pour ces volumes, assez important, j'utilise des plaque de polystyrène extrudé (aussi appelé PSE), vendu en plaque de 125 cm x 60 cm. L'épaisseur peut varier de 2 0 4 cm. La couleur varie selon les fabricants, mais ce n'est pas grave, l'important c'est la matière.

Plaque de polystyrene pse 125 x 60 cm ep 30mm

Ce produit se travaille facilement au cutter, à la rappe, à la scie, ou avec les doigts. Pour faire de la hauteur, il suffit d'empiler des épaisseurs en fonction de son besoin. Le collage se fait au pistolet à colle à chaud si on est pressè, ou avec une colle type "Ni clou, Ni vis".

Un fois peint et patiné, voila le rendu obtenu:

Petite falaise aves une plaque de pse

Pour des hauteurs plus importantes, type falaise, on peut travailler le produit en épaisseur, sur la hauteur et la longueur voulues. Dans ce cas, choisissez une épaisseur de 3 cm minimum, de façon à avoir du relief.

Les collines:

Pour tout ce qui est collines, et petits reliefs légers, j'utilise des bandes de carton que je colle avec un pistolet à colle à chaud. Cela permet de faire tout de suite le volume souhaité.

Mise en place des bandes de carton

Un fois le volume mis en place, je le recouvre de carrés de papier découpés dans une feuille A4, le tout collé à la colle à bois. Il est important que les carrés de papier se recouvre aux jonctions pour assurer l'étanchéité et la rigidité de l'ensemble.

Mise en place du papier

Une fois cette opération finie, et après séchage de la colle à bois, l'ensemble est bien rigide. Pour augmenter encore plus la rigidité, on peux passer une fine couche de plâtre avec un pinceau et bien laisser sécher le tout. Au final, voici à quoi la colline ressemble:

Le volume est recouvert

Avant de mettre le flocage, je passe un coup de peinture verte pour éviter de voir le fond blanc, dans le cas ou le flocage ne serait pas totalement uniforme.

Mise en peinture

Il ne reste plus qu'à mettre le flocage. Pour cela on étale de la colle à bois, et on saupoudre très généreusement la surface. Pour que le flocage colle bien, je passe dessus avec une roulette à papier peint. Cela fait ressortir la colle aux endroits ou il manque du flocage. On saupoudre de nouveau là ou c'est nécessaire, un coup de roulette et on regarde à nouveau, ainsi de suite jusqu'à ce que le résultat soit satisfaisant. Votre colline doit ressembler à ça:

Une colline bien verte

Vous pouvez maintenant finaliser la végétation selon vos souhaits et votre environnement.

 

4 - La végétation:

Toute la végétation présente sur le réseau vient du commerce. Que ce soit les flocages, les herbes, les mousses, les arbres, les touffes d'herbes.... j'achète tous, pour la bonne et simple raison que je ne maîtrise pas leurs constructions, et que le rendu des produits finis du commerce est de très bonne facture en 2016. J'utilise des produits de toutes les marques, je mélange les flocages, je mélange les catégories d'arbres, les tailles de buissons... jusqu'à obtenir le rendu qui me satisfait. C'est très subjectif, chacun doit trouver l'équilibre qui lui convient. Certes, je n'ai pas la satisfaction "d'avoir fait moi-même", mais le gain de temps est très appréciable, et la mise en oeuvre est facile, le tout pour un rendu qui me satisfait pleinement.

Coline avec la verdure

Vegetation autour du chateau d eau

 

5 - Les routes:

Pour la réalisation des routes, je fais simple. Je commence par faire un pré traçage au crayon de papier pour voir la cohérence de l'ensemble, et avoir un ordre d'idée des volumes. Une fois que tout est calè, je mets deux couches de peinture bois/carton PEBEO de couleur grise.

La signalisation horizontale (marquage au sol) est faite à main levè avec un pinceau très fin (00) à l'aide peinture blanche. Pour ceux qui souhaite des formes plus régulières, on peux utiliser de l'adhésif plastifié blanc et bleu. On découpe alors les formes voulues, et on les colle sur les routes.

La signalisation verticale (les panneaux) sera surement faites avec des produits du commerce tout fait. Je n'en suis pas encore là pour le moment. Je modifierais ce paragraphe lorsque j'attaquerais cette partie.

 

6 - Le passage à niveau:

Le réseau comporte 2 passages à niveau. Un premier sur le devant du réseau, dans un environnement citadin, le second plus à l'arrière dans un environnement champêtre. Ces deux passages, sont fait avec des produits du commerce du fabricant allemand Auhagen. J'ai fais de très légères adaptations pour les intégrer à l'ensemble du réseau.

Passage a niveau avant

Passage a niveau arriere

 

7 - Le tunnel:

La structure du tunnel est faite à partir de carton provenant de boite de biscotes, paquet de gâteaux, et autres emballage en carton. L'ensemble est collé avec un pistolet a colle a chaud. Cela permet d'avoir un maintien quasi immédiat de l'ensemble. l'intérieur du tunnel ( murs, sol et plafond) est peint de couleur noir pour renforcer l'effet visuel.

Les parties en carton qui sont visibles, sont recouverte avec des plaques de mousse imitant les murs en pierre. Il en existe différent modèle dans différentes couleurs en fonction de vos besoin. Le fabricant Faller a une gamme très fournie.

Plaque imitation pierre Faller

Voila ce que cela donne sur le réseau, une fois mis en place dans son environnement.

image a venir

 

8 - Les personnages et véhicules:

Les personnages:

Les personnages, sont tous issus de la formidable gamme du fabricant Preiser. Le choix est vaste, tout les univers sont présents: cheminots, bûcherons, vacanciers, voyageurs, ouvriers, animeaux...

Animation en centre ville

Moment de pause au calme

Catalogue des figurines Preiser - échelle N (1/160 éme)Catalogue des figurines Preiser - échelle N (1/160 éme) (5.84 Mo)

Les véhicules:

Idem pour les véhicules, ils sont issus du commerce. Ils sont par contre assez rare et relativement cher a mon gout. J'avais fait l'achat d'un lot sur Ebay pour un prix dérisoire, mais quelle déception au moment de la réception du colis.Qualité médiocre, échelle non respectée, bref cette expérience fut une erreur. Du coup, je me suis rabattu sur des véhicules du commerce de chez Wiking, même si certain sont très typé "allemand".

Livraison en cours

Lien vers le site Wiking: https://www.wiking.de/en/sortiment/miniatures-1-160.html

 

9 - Les petites finitions:

C'est ce que beaucoup d'entre nous qui avons construit un réseau ferroviaire ne faisons jamais. Parce que le réseau n'est pas fini, parce que le projet a été abandonné, parce que le temps manque...

On a tous une bonne raison, mais ce sont tous ces petits détails qui font la différences. Les petites finitions c'est par exemple: recoller la cheminée d'une maquette, faire un raccord de flocage, une retouche de peinture a droite ou a gauche, rajouter une touffe d'herbe ou un personnage a un endroit vide, nettoyer la colle qui déborde ici et là, fixer de façon définitive le câblage qui était provisoire, monter la dernière maquette manquante....

Je vous rassure, j'ai moi aussi, encore des petites finitions à faire.

 

10 - L'extérieur du réseau:

L'aspect extérieur du réseau est également très important, en effet, lorsque l'on regarde le réseau de loin, on voit un ensemble: la maquette, correspondant au contenu et les abords du réseau correspondant au contenant. Je conseille de mettre un coup de peinture pour donner la touche finale. Certain préconise un noir mât, d'autres préfèrent un vert ou un marron... 

Chacun fera selon ce qui lui plait, et surtout ce qui correspond à son réseau, l'important étant de ne pas laisser la structure brut.

***   ***   ***   ***

***

*

Date de dernière mise à jour : 08/09/2018